Mention spéciale dans le cadre des Prix du Patrimoine 2017

29 mai 2017

Le 17 mai dernier, le jury du Prix du patrimoine 2017 de la ville de Québec a décerné une mention spéciale au Défi International des Jeunes Marins. Le jury a souligné l’originalité de cette initiative, qui permet aux jeunes d’expérimenter la navigation sur le fleuve Saint-Laurent comme au temps de Samuel de Champlain, sur des barques et des chaloupes à rame et à voile traditionnelles.

#

Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif, Michèle Chouinard membre du CA du Défi international des jeunes marins. ©Ville de Québec

Principal port d’entrée de l’Amérique française depuis quatre siècles, la ville de Québec a un riche passé maritime. La navigation fluviale sur des barques et chaloupes à rame et à voile était le seul moyen de transport accessible aux premiers habitants de la région. Ce mode de transport exigeait non seulement la maîtrise de la voile et de la rame, mais aussi du matelotage, la connaissance des vents et marées, des haut-fonds, des courants et contre-courants. À une époque où l’automobile règne et où le fleuve semble davantage un obstacle qu’une voie de communication.

À chaque été depuis 2005, le Défi International des Jeunes Marins fait découvrir gratuitement le fleuve et ses attraits à des centaines de jeunes grâce à deux « yoles de Bantry », un type d’embarcation du XVIIIe siècle mesurant près de 40 pieds. Dépourvues de moteurs, elles naviguent propulsées par dix rameurs ou par trois voiles.

Il existe une centaine de yoles de Bantry dans le monde, principalement en Europe et en Amérique. Elles sont utilisées pour leurs côtés sportif et pédagogique. En effet, tandis que les rames font travailler la force physique des jeunes marins, la présence des trois mâts rétractables permet d'apprivoiser les notions complexes de la navigation à la voile. Tous les deux ans, des centaines de jeunes poussent leur apprentissage des arts et techniques de ce patrimoine d’antan afin de le démontrer lors d’une compétition internationale : l’Atlantic Challenge. Grâce à l’encadrement du DIJM, les Québécoises et Québécois y font bonne figure et tissent des liens d’amitié solides avec des jeunes provenant de près de 15 autres nations.

En plus d’entraîner une équipe de compétition, c’est le volet découverte et initiation qui passionne l’équipe de bénévoles du DIJM. L’organisme à but non lucratif offre tout l’été des sorties sur le fleuve Saint-Laurent une ou deux fois par semaine, de la mi-juin au début septembre. On s’y inscrit gratuitement à l’adresse www.defijeunesmarins.com/sorties et tout l’équipement nécessaire est fourni. Aucune connaissance n’est requise, on apprend simplement à naviguer comme on le faisait au temps de Champlain...
#

©Ville de Québec

#

Renseignement supplémentaires

Prix du patrimoine, lauréats 2017, ville de Québec

Yoles de Bantry dans le monde

Partager

Related Posts